MacTabac

Le Projet Kromm: sonnets.

11 avril 2010

Zona

D'une même pâleur le dôme et mon visage
Vont de paire et l'air frais me soulage un instant
Je trime sous l'effet de ce médicament
Dont se foutent les trains qui font vibrer l'étage.

Les trains! Ceux qui s'en vont sont pourtant peu nombreux
Me voilà condamné à zoner dans la gare
Je descends au jardin en m'accrochant aux barres
Et tombe sur un banc pour me calmer un peu.

Un peu... Mais ce n'est rien: je tremble, je frissonne!
"C'est si beau dit la Vie, vois, Limoges bourdonne!"
Mais, Ciel! Délivre-moi de zona maudit!

Je souffre, le vois-tu? Mon faciès est difforme!
Nauséeux, énervé, j'ai l'inquiétude énorme
Qu'en ce dôme l'écho soit celui de mes cris.


Réactions

Expression libre

Nom, adresse mail et bibliothèque (facultatif).