MacTabac

Le Projet Kromm: sonnets.

12 décembre 2009

Chapitre 3: Le tigron

L'un à l'autre donné avec outrecuidance
Ma belle et moi prenions en charge les plus fous
Mais un jour elle dut mettre un terme à la transe:
« Ma maison va fleurir, et la fleur est de no
us!

Ne reste pas ici, pars, mon amour bancroche,
Laisse le temps grandir près de moi ce tigron
Prends ton plus grand chapeau et remplis ta sacoche
Reviens-nous quand l'hiver aura marqué ton front. »

Alors je suis parti, faquin libre, étonné,
Pétuner chez les forts, dormir chez les goualeuses,
Mon refuge, le soir, allume la veilleuse.

C'est pourquoi le matin je laisse mes beautés
Pour collecter des fleurs dans une large bourse
Et je ponctue de chants ma folle et grande course...


Réactions

Expression libre

Nom, adresse mail et bibliothèque (facultatif).